• Bonjour,

    Avec PlayBac Presse, on en apprend tous les jours ! 
    Nous poursuivons cette mission plus que jamais en mettant à disposition gratuitement les PDF de Mon Quotidien consacrés au coronavirus. C'est ici.
     

    Suite à la fermeture des établissements scolaires, PlayBac Presse met également gratuitement en ligne ses journaux, à la fois "ressource pédagogique" alternative pour les enfants et les parents bloqués à la maison et complémentarité ludique aux cours à distance.

    >> CODE PROMO MQTCO << 

    Voici comment procéder :
    - Créez votre compte via le lien suivant : https://digital.playbacpresse.fr/creer-compte/etape-1
    - Créez le profil de votre enfant (ne pas remplir le champ numéro d'abonné)
    - Indiquez dans le profil de votre enfant le code promo MQTCO pour avoir accès à Mon Quotidien version PDF pendant 15 jours.

    Cordialement.

    François DUFOUR
    Rédacteur en chef
    Cofondateur de PlayBac Presse

     


  • Succès bondissant pour Récré à Land

    Les combats de sumo se sont enchaînés tout le week-end.Les combats de sumo se sont enchaînés tout le week-end.

    C’est un nouveau succès pour Récré à Land, l’événement organisé ce week-end par l’association des parents d’élèves de l’école Sainte-Marie à Landévant, a enregistré 1 300 entrées (200 de plus que 2019). Les structures gonflables ont séduit tous les enfants bien que les combats de sumo n’aient pas démérité et se sont enchaînés tout le week-end. Les jeux traditionnels en bois ont permis aux parents d’affronter leurs enfants dans divers jeux d’adresse. « Nous remercions tous les bénévoles de leur participation à la mise en place et à la sécurité de ce week-end », souligne Stéphanie Girault, présidente de l’Apel.


  • Récré à Land s’installe les 1er et 2 février

    Récré à Land s’installe les 1er et 2 février à la salle des sports de Landévant.Récré à Land s’installe les 1er et 2 février à la salle des sports de Landévant.

    Chaque année, Récré à Land, organisée par l’Apel (association de parents d’élèves) de l’école Sainte-Marie de Landévant, connaît un succès qui gonfle. Le temps d’un week-end, les 1er et 2 février, la salle des sports se transforme en parc de jeux pour les enfants avec une dizaine de structures gonflables. Les activités sont adaptées à tous les âges. Deux nouvelles structures inédites seront présentes. Le samedi, Récré à Land sera ouvert de 13 h 30 à 19 h et le dimanche toute la journée de 10 h à 17 h 30. Une vente de gâteaux ainsi qu’une buvette sera sur place.

    Pratique : Entrée 3 €, gratuit pour les moins d’un an, salle des sports.


  • L’école Sainte-Marie a réalisé le spectacle de Noël

     

    Les élèves de petite section bilingue ont travaillé sur le thème de la boxe pour leur danse.
    Les élèves de petite section bilingue ont travaillé sur le thème de la boxe pour leur danse. (ANTHONY PERDEREAU)

     

    Dimanche 15 décembre, l’ensemble des écoliers de l’école Sainte-Marie de Landévant ont présenté le traditionnel spectacle de Noël devant leurs parents. Tous les enfants ont réalisé une danse et un chant préparés avec leurs instituteurs. La boxe, le tour du monde ou l’aquarium faisaient partie des thèmes travaillés par les différentes sections, un chant en breton a également été interprété par les classes bilingues.

     

    Le Père Noël a rejoint les enfants lorsqu’ils ont chanté sa chanson pour le grand final. De nombreux parents sont venus renforcer les membres de l’Apel et l’Ogec pour l’installation et la désinstallation de la salle. L’équipe de l’Apel enchaîne les préparatifs avec l’organisation de Récré à Land (jeux et structures gonflables) qui aura lieu le week-end du 1er février.

     

     

     

     

     


  • Au Pays de Noël, tout est prêt pour la grande tournée. Le Père Noël n'a plus qu'à enfiler son fabuleux costume qui le protège du froid, des flammes, et lui permet de rapetisser à sa guise. Mais voilà, Ayda et Olga, deux lutins noëliens ont eu la brillante idée de le passer à la machine à laver. Le fabuleux costume a perdu tous ses pouvoirs. Sans lui, le Père Noël ne peut pas distribuer les cadeaux commandés. Grâce à notre aide, Ayda a pu résoudre tous les problèmes : nous avons répété des formules magiques pour redonner la bonne couleur et la bonne taille au costume du père Noël. Nous nous sommes bien amusés (même si le yéti nous a fait un peu peur ! ).

     

    Lien de téléchargement vers le montage vidéo :

    Le costume du Père Noël

     


  • Avec près de 200 élèves et vu la démographie dynamique de la commune, il devient urgent de pousser les murs à l’école Sainte-Marie de Landévant. Un projet de nouveau bâtiment est sur les rails. Les esquisses sont livrées, il reste à recruter les artisans et boucler le financement.

    L’école Sainte-Marie de Landévant accueille 190 élèves répartis en huit classes, monolingues et bilingues. Afin « d’améliorer les conditions d’accueil et d’apprentissage », il devenait urgent de réaliser un projet d’agrandissement. La construction du bâtiment aura lieu à la place de l’actuel préau qui sera démoli. Il se composera d’une nouvelle classe, d’une demi-salle pour l’enseignement spécialisé qui servira également pour les différentes réunions des associations de parents d’élèves, Ogec et l’Apel, d’une administration pour la direction et l’archivage, d’un nouveau préau avec sanitaires.

    Ce ne sont pas moins de quinze personnes de l’équipe pédagogique qui s’impliquent dans le projet. « C’est une nécessité, la commune a depuis trois ans une croissance dynamique » précise Nicolas Jeulin, directeur de l’établissement.

     

    Rénovation des sanitaires

     

    Le projet, dont le directeur souhaiterait la livraison pour l’année scolaire 2020-2021, prévoit également la rénovation des sanitaires de la partie maternelle « pour un meilleur confort des enfants et du personnel ». Il permettra l’agrandissement du nombre de sanitaires pour faire face à l’augmentation des élèves et de créer un espace de travail pour les Asem (agents spécialisés des écoles maternelles) et de réaménager les différents espaces pour une meilleure fonctionnalité. Ce projet a pour but de gagner en espace de travail.

    Le permis de construire a été déposé au mois de mars et a été validé. L’agence d’architectes d’Auray Atrium est actuellement en consultation des différents artisans. Pour pouvoir réaliser entièrement le projet, dont le coût sera défini après consultation et choix des artisans, l’école Sainte-Marie a besoin de finances supplémentaires et compte sur la solidarité de donateurs. « Chaque geste et aide seront précieuses », conclut Nicolas Jeulin.


    Pratique
    Contact au tel. 02 97 56 93 56 ou 07 82 01 54 81 ; mail : eco56.stema.landevant@enseignement-catholiqie.bzh
    Blog : ecoleseintemarielandevant.eklablog.com


  •  

    Le nouveau bâtiment vu de la cour.

    Un nouveau bâtiment va être réalisé à l’école Sainte-Marie de Landévant, à la place du préau actuel, et les sanitaires de l’école maternelle vont être rénovés.

    Cela devenait nécessaire du fait de la progression démographique dans la commune. Cent quatre-vingt-dix élèves sont scolarisés à l’école Sainte-Marie, en bilingue et en monolingue, et l’équipe éducative compte une quinzaine de personnes.

     

     

    De nombreux espaces

     

    Le nouveau bâtiment comprendra une salle de classe et une demi-classe pour le poste de l’enseignant spécialisé. Il y aura, en plus, des salles pour le bureau de direction et pour l’archivage, ainsi qu’un préau et des sanitaires extérieurs. Ceux de la maternelle seront rénovés pour un meilleur confort des enfants et du personnel.

    « Grâce à ce projet, c’est toute la communauté éducative qui va gagner de nouveaux espaces de travail : enfants, enseignants et parents des associations », résume Nicolas Jeulin, directeur de l’école.

    Le projet a été présenté aux élus et aux représentants des associations de parents d’élèves (Apel et Ogec), vendredi. Pour mener à bien ce projet, une campagne de dons a été lancée via le fonds Saint-Patern sur www.espaceasso.caisse-epargne.fr/app/site/10703-ste-marie-landevant.

    On peut également contacter le directeur sur eco56.stema.landevant@enseignement-catholique.bzh ou

    par téléphone au 02 97 56 93 07 ou au 07 82 01 54 81.

    Le blog de l’école est également accessible à l’adresse ecolesaintemarielandevant.eklablog.com

    Une nouvelle tête

    La rentrée s’est effectuée sans grands changements. Les élèves sont répartis dans quatre classes maternelles et quatre élémentaires. L’établissement compte cinq classes monolingues et trois bilingues, jusqu’au CE2. A noter l’arrivée d’une nouvelle aide-maternelle, Amandine Pichaudou.

    « Le thème de l’année est sur la musique et l’accent sera mis sur le travail en lecture », conclut Nicolas Jeulin.


  • Fichier mp3 à télécharger

     



     


  • Les élèves bilingues ont été récompensés pour leur engagement envers l’environnement.

     

    À l’automne 2017, les élèves des classes bilingues de l’école Sainte-Marie de Landévant se sont lancés dans un projet en lien avec l’environnement. Un projet qui a vu le jour, par hasard, à l’occasion d’une sortie en forêt, du côté du moulin de Plusquen situé entre Landévant et Landaul.

     

    Les enfants, curieux et attentifs par nature, ont remarqué certains arbres couchés au sol, tombés lors d’une tempête. Ils ont pris plaisir à y grimper, y jouer mais aussi à ramasser toutes sortes de trésors : feuilles, branches, châtaignes et glands germés.

    « De retour en classe, nous avons planté ces fruits germés dans des petits pots. Chacun avait le sien. Les enfants en ont pris soin tout l’hiver et, au chaud dans la classe, ils sont vite devenus des petits arbustes », expliquent les enseignants.

    À l’évidence, il a donc fallu retourner en forêt pour replanter ces jeunes plants dans leur milieu d’origine. « D’autre part, il s’avère que la rue principale de Landévant est peuplée de chênes. Et par hasard, juste devant l’école, une souche était morte, nous avons donc sollicité la mairie pour la remplacer par un de nos arbustes », poursuivent les enseignants.

     

    Message de solidarité écologique citoyenne passé

     

    En parallèle, les élèves les plus grands de la filière bilingue ont réalisé un panneau dans les deux langues : français-breton, afin d’illustrer leur démarche et donner les caractéristiques principales de l’arbre planté. Un travail de longue haleine pour les jeunes CP qui commençaient tout juste à lire et à écrire. « Ils en sont fiers ! ».

    Durant le printemps et l’été qui ont suivi et ont été très chauds, les familles se sont relayées pour arroser les plantations. « Ce qui nous laisse penser que le message de solidarité écologique-citoyenne est plutôt bien passé ! », concluent les enseignants.

    Une action qui vient d’être récompensée à l’occasion d’une remise de prix par une banque locale. Jeudi matin, les élèves ont eu la visite des membres du jury, venus leur remettre le deuxième prix, pour leur projet et leurs actions en faveur de l’environnement. « En récompensant ce projet, les membres du jury ont été sensibles à notre projet et ont su y voir un élan de citoyenneté écologique. Cela représente pour nous une belle reconnaissance du message que nous souhaitions faire passer, à savoir : « Prendre soin de la nature et la préserver, ensemble » ».

     


  • En raison du fort contre-jour, les autres prises vidéos ne sont malheureusement pas exploitables...





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique