• Landévant. Un week-end riche en événements à la médiathèque

    Ce samedi 23 et dimanche 24 janvier, la médiathèque de Landévant (Morbihan) a été le cadre de différentes animations autour du Street art et de la lecture. Retour sur les différents temps forts.

    Des élèves de CM2 se sont affrontés pour les petits champions de la lecture

    Les petits champions de la lecture

    Le week-end s’est achevé par la première édition (à Landévant) des petits champions de la lecture. Ce concours est organisé par l’Association des petits champions de la lecture et se tient tous les ans au niveau national depuis 2012. Le concours est ouvert aux élèves de CM2. Le but pour les enfants est de « lire un extrait de leur livre préféré sur une durée maximale de trois minutes devant un public », explique Marina Nicolas.

     

    Dix-sept enfants se sont proposés pour relever le défi, issus pour six d’entre eux de la classe d’Isabelle Dagorne (école Sainte-Marie), sept de la classe de Gwendoline Rouet (école Encre-Bleue), et quatre enfants de la classe de Nicolas Frigot (Encre Bleue). « Chaque enfant a reçu un chèque lire d’une valeur de 10 € », ajoute Marina Nicolas.

     

     

     

    Pour la suite, une commission composée de membres de la médiathèque et de deux élus se réunira pour élire le meilleur lecteur à voix haute avant le 5 février. Le gagnant sera désigné pour la finale du championnat départemental qui se tiendra entre les mois de mars et d’avril.


  • Du chant en breton avec Morwenn Le Normand à l’école Sainte-Marie de Landévant

     

    Les maternelles ont mimé des chants ayant pour thème les abeilles.Les maternelles ont mimé des chants ayant pour thème les abeilles.

    Dans le cadre du festival Un automne autrement, l’association Ti Douar Alré propose, chaque année, aux écoles bilingues du secteur d’Auray un grand rassemblement musical autour de la langue bretonne. Il a fallu revoir cet événement pour l’adapter au protocole sanitaire, et l’association s’est adaptée en proposant des ateliers de chants en breton dirigés par la chanteuse Morwenn Le Normand aux différentes écoles du pays d’Auray, dont l’école Sainte-Marie de Landévant, qui a souhaité prendre part à ce projet.

     

    Morwenn Le Normand s’est rendue auprès des élèves de la filière bilingue de l’école Sainte-Marie pour une journée de chant pendant laquelle elle a su animer des ateliers ludiques et dynamiques autour de chants en breton appartenant à son répertoire.

    Les maternelles ont entonné et mimé avec elle « Sonenn al labourerezed » et « Iskis ar wenanenn », deux chansons autour du thème des abeilles, tandis que les plus grands (du CP au CM1) ont également participé à la rédaction de couplets pour la composition d’un chant commun à l’ensemble des écoles du secteur d’Auray.

    Un projet inter-écoles

    Chaque école réfléchit à des paroles en breton pour une composition commune. Un prétexte au réinvestissement du vocabulaire acquis au fil des ans par les élèves, puis, ces couplets seront par la suite mis bout à bout par la chanteuse pour en faire un projet inter-écoles de l’ensemble des élèves bilingues d’Auray et ses environs.

    Une belle idée à laquelle les élèves bilingues de l’école Sainte-Marie sont fiers d’avoir apportés leur contribution et dont on espère entendre prochainement le résultat final.


  • La livraison de l’extension de l’école est prévue le premier semestre 2021.

    Entre les travaux d’extension et la Covid-19, l’école Sainte-Marie de Landévant vit une rentrée particulière. Elle accueille 190 élèves dont 80 bilingues français-breton.

    Voilà presque un mois que les enfants de l’école Sainte-Marie, à Landévant, ont repris les chemins de l’école, une rentrée particulière en raison des conditions sanitaires et des travaux de l’extension. Néanmoins l’organisation a permis une bonne rentrée comme l’explique le directeur Nicolas Jeulin. « Nous accueillons 190 élèves cette année, un chiffre stable, l’école se compose de cinq classes monolingues et nous avons ouvert la quatrième classe, CE2/CM1, bilingues français/breton qui nous permet d’accueillir Lætitia Bruchec. L’engouement du breton est bien présent et représente 80 élèves de l’école. Cette année, afin de faciliter les échanges entre les parents et l’école, une application internet de carnet de correspondance a été mise en place ».

    Pas de retard pédagogique

    « Les allégements du protocole sanitaire apportent une meilleure organisation, souligne Nicolas Jeulin, nous apprenons à vivre avec ce contexte. Les enfants avaient fait preuve de beaucoup d’adaption avant la rentrée et aujourd’hui c’est avec naturel qu’ils appliquent les gestes barrières. Il n’y a pas de retard dans le programme, mais l’équipe pédagogique mais la priorité sur la classe et reste particulièrement attentive au niveau des écoliers. Des difficultés ont été observées sur quelques élèves nous les corrigeons individuellement pour permettre à tous d’avoir le même niveau, mais je félicite les familles pour le relais pédagogique qu’ils ont assuré.

    Extension : le gros œuvre terminé à la Toussaint

    Les travaux de l’extension ont débuté cet été et avancent très bien puisque la dalle vient d’être coulée, la maçonnerie du gros œuvre se terminera pour les vacances de la Toussaint. Cette extension de 240m2 comporte un préau et des sanitaires (120m2), ainsi qu’un bâtiment avec une salle de classe, une administration et une salle de réunion ou de travail pour un petit groupe. Les enfants s’adaptent bien aux petites contraintes de la cour de récréation et s’intéressent même au travaux en posant des questions.

    Les familles peuvent apporter leur soutien pour les travaux en faisant un don.

    Pratique

    Site Internet de l’école http://ecolesaintemarielandevant.eklablog.com/

    Inscription et renseignement au tél. 02 97 56 93 07.


  • Les travaux à l’école Sainte-Marie ont commencé mi-juillet avec les fondations. « L’élévation commence la semaine prochaine et devrait durer jusqu’à la Toussaint. La livraison est prévue pour le premier trimestre 2021 », explique Nicolas Jeulin, directeur. Le manque de place se faisait sentir ces dernières années, une classe ayant même été installée au presbytère depuis la rentrée 2020.

    Le nouveau bâtiment occupera une surface de 240 m², avec un préau, des sanitaires, une salle de classe, une pour les réunions, une pour les demi-groupes et l’administration. Le budget est d’environ 400 000 €, pris en charge par l’Organisme de gestion de l’enseignement catholique (Ogec), avec une aide de la Direction diocésaine de l’enseignement catholique et des dons

    Nicolas Jeulin, directeur, devant les travaux du nouveau bâtiment.


  • Succès bondissant pour Récré à Land

    Les combats de sumo se sont enchaînés tout le week-end.Les combats de sumo se sont enchaînés tout le week-end.

    C’est un nouveau succès pour Récré à Land, l’événement organisé ce week-end par l’association des parents d’élèves de l’école Sainte-Marie à Landévant, a enregistré 1 300 entrées (200 de plus que 2019). Les structures gonflables ont séduit tous les enfants bien que les combats de sumo n’aient pas démérité et se sont enchaînés tout le week-end. Les jeux traditionnels en bois ont permis aux parents d’affronter leurs enfants dans divers jeux d’adresse. « Nous remercions tous les bénévoles de leur participation à la mise en place et à la sécurité de ce week-end », souligne Stéphanie Girault, présidente de l’Apel.


  • Récré à Land s’installe les 1er et 2 février

    Récré à Land s’installe les 1er et 2 février à la salle des sports de Landévant.Récré à Land s’installe les 1er et 2 février à la salle des sports de Landévant.

    Chaque année, Récré à Land, organisée par l’Apel (association de parents d’élèves) de l’école Sainte-Marie de Landévant, connaît un succès qui gonfle. Le temps d’un week-end, les 1er et 2 février, la salle des sports se transforme en parc de jeux pour les enfants avec une dizaine de structures gonflables. Les activités sont adaptées à tous les âges. Deux nouvelles structures inédites seront présentes. Le samedi, Récré à Land sera ouvert de 13 h 30 à 19 h et le dimanche toute la journée de 10 h à 17 h 30. Une vente de gâteaux ainsi qu’une buvette sera sur place.

    Pratique : Entrée 3 €, gratuit pour les moins d’un an, salle des sports.


  • L’école Sainte-Marie a réalisé le spectacle de Noël

     

    Les élèves de petite section bilingue ont travaillé sur le thème de la boxe pour leur danse.
    Les élèves de petite section bilingue ont travaillé sur le thème de la boxe pour leur danse. (ANTHONY PERDEREAU)

     

    Dimanche 15 décembre, l’ensemble des écoliers de l’école Sainte-Marie de Landévant ont présenté le traditionnel spectacle de Noël devant leurs parents. Tous les enfants ont réalisé une danse et un chant préparés avec leurs instituteurs. La boxe, le tour du monde ou l’aquarium faisaient partie des thèmes travaillés par les différentes sections, un chant en breton a également été interprété par les classes bilingues.

     

    Le Père Noël a rejoint les enfants lorsqu’ils ont chanté sa chanson pour le grand final. De nombreux parents sont venus renforcer les membres de l’Apel et l’Ogec pour l’installation et la désinstallation de la salle. L’équipe de l’Apel enchaîne les préparatifs avec l’organisation de Récré à Land (jeux et structures gonflables) qui aura lieu le week-end du 1er février.

     

     

     

     

     


  • Au Pays de Noël, tout est prêt pour la grande tournée. Le Père Noël n'a plus qu'à enfiler son fabuleux costume qui le protège du froid, des flammes, et lui permet de rapetisser à sa guise. Mais voilà, Ayda et Olga, deux lutins noëliens ont eu la brillante idée de le passer à la machine à laver. Le fabuleux costume a perdu tous ses pouvoirs. Sans lui, le Père Noël ne peut pas distribuer les cadeaux commandés. Grâce à notre aide, Ayda a pu résoudre tous les problèmes : nous avons répété des formules magiques pour redonner la bonne couleur et la bonne taille au costume du père Noël. Nous nous sommes bien amusés (même si le yéti nous a fait un peu peur ! ).

     

    Lien de téléchargement vers le montage vidéo :

    Le costume du Père Noël

     


  • Avec près de 200 élèves et vu la démographie dynamique de la commune, il devient urgent de pousser les murs à l’école Sainte-Marie de Landévant. Un projet de nouveau bâtiment est sur les rails. Les esquisses sont livrées, il reste à recruter les artisans et boucler le financement.

    L’école Sainte-Marie de Landévant accueille 190 élèves répartis en huit classes, monolingues et bilingues. Afin « d’améliorer les conditions d’accueil et d’apprentissage », il devenait urgent de réaliser un projet d’agrandissement. La construction du bâtiment aura lieu à la place de l’actuel préau qui sera démoli. Il se composera d’une nouvelle classe, d’une demi-salle pour l’enseignement spécialisé qui servira également pour les différentes réunions des associations de parents d’élèves, Ogec et l’Apel, d’une administration pour la direction et l’archivage, d’un nouveau préau avec sanitaires.

    Ce ne sont pas moins de quinze personnes de l’équipe pédagogique qui s’impliquent dans le projet. « C’est une nécessité, la commune a depuis trois ans une croissance dynamique » précise Nicolas Jeulin, directeur de l’établissement.

     

    Rénovation des sanitaires

     

    Le projet, dont le directeur souhaiterait la livraison pour l’année scolaire 2020-2021, prévoit également la rénovation des sanitaires de la partie maternelle « pour un meilleur confort des enfants et du personnel ». Il permettra l’agrandissement du nombre de sanitaires pour faire face à l’augmentation des élèves et de créer un espace de travail pour les Asem (agents spécialisés des écoles maternelles) et de réaménager les différents espaces pour une meilleure fonctionnalité. Ce projet a pour but de gagner en espace de travail.

    Le permis de construire a été déposé au mois de mars et a été validé. L’agence d’architectes d’Auray Atrium est actuellement en consultation des différents artisans. Pour pouvoir réaliser entièrement le projet, dont le coût sera défini après consultation et choix des artisans, l’école Sainte-Marie a besoin de finances supplémentaires et compte sur la solidarité de donateurs. « Chaque geste et aide seront précieuses », conclut Nicolas Jeulin.


    Pratique
    Contact au tel. 02 97 56 93 56 ou 07 82 01 54 81 ; mail : eco56.stema.landevant@enseignement-catholiqie.bzh
    Blog : ecoleseintemarielandevant.eklablog.com


  •  

    Le nouveau bâtiment vu de la cour.

    Un nouveau bâtiment va être réalisé à l’école Sainte-Marie de Landévant, à la place du préau actuel, et les sanitaires de l’école maternelle vont être rénovés.

    Cela devenait nécessaire du fait de la progression démographique dans la commune. Cent quatre-vingt-dix élèves sont scolarisés à l’école Sainte-Marie, en bilingue et en monolingue, et l’équipe éducative compte une quinzaine de personnes.

     

     

    De nombreux espaces

     

    Le nouveau bâtiment comprendra une salle de classe et une demi-classe pour le poste de l’enseignant spécialisé. Il y aura, en plus, des salles pour le bureau de direction et pour l’archivage, ainsi qu’un préau et des sanitaires extérieurs. Ceux de la maternelle seront rénovés pour un meilleur confort des enfants et du personnel.

    « Grâce à ce projet, c’est toute la communauté éducative qui va gagner de nouveaux espaces de travail : enfants, enseignants et parents des associations », résume Nicolas Jeulin, directeur de l’école.

    Le projet a été présenté aux élus et aux représentants des associations de parents d’élèves (Apel et Ogec), vendredi. Pour mener à bien ce projet, une campagne de dons a été lancée via le fonds Saint-Patern sur www.espaceasso.caisse-epargne.fr/app/site/10703-ste-marie-landevant.

    On peut également contacter le directeur sur eco56.stema.landevant@enseignement-catholique.bzh ou

    par téléphone au 02 97 56 93 07 ou au 07 82 01 54 81.

    Le blog de l’école est également accessible à l’adresse ecolesaintemarielandevant.eklablog.com

    Une nouvelle tête

    La rentrée s’est effectuée sans grands changements. Les élèves sont répartis dans quatre classes maternelles et quatre élémentaires. L’établissement compte cinq classes monolingues et trois bilingues, jusqu’au CE2. A noter l’arrivée d’une nouvelle aide-maternelle, Amandine Pichaudou.

    « Le thème de l’année est sur la musique et l’accent sera mis sur le travail en lecture », conclut Nicolas Jeulin.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique