• Cette semaine, la Société nautique accueille une classe de mer ouverte aux élèves qui font partie de la communauté de communes Auray Quiberon terre atlantique.

    Reportage

    Chaque jour, les élèves de l'école Sainte-Marie de Landévant font le trajet en car pour se rendre dans le port trinitain. « Nous avons eu la chance de pouvoir organiser une classe de mer ici à La Trinité-sur-Mer, port mondialement connu pour la voile. Dans notre classe qui comporte 3 niveaux avec 56 élèves, 50 d'entre eux ne connaissaient pas la voile »,résume Nicolas Jeulin, enseignant et directeur de l'école.

    Apprentissage et perfectionnement

    Cette classe de mer, d'un format original, a été rendue possible grâce au dispositif mis en place par la communauté de communes Auray Quiberon terre atlantique.

    « Il est proposé aux établissements de la communauté de communeune prise en charge à hauteur de 80 % des frais de transport, si le projet présenté se déroule à l'intérieur du périmètre de la communauté et met en oeuvre une autre commune de la communauté. C'est le cas pour nous. L'avantage, c'est que nous n'avons pas d'hébergement à prendre à notre charge », résume le directeur.

    « Cela répond à notre volonté de proposer aux enfants des communes d'Aqta de venir découvrir et bénéficier des conditions idéales d'apprentissage et de perfectionnement de la voile que notre club met à disposition », complète Antoine Croyères, président du club.

    Le groupe est divisé en deux parties. Pendant qu'un groupe apprend la navigation, l'autre se perfectionne sur la théorie de navigation, sur l'amarinage, ou encore sur la théorie de conduite d'un bateau. Pour guider les enfants sur l'eau, Frédéric Goupy, intervenant extérieur de l'école de croisière Boomari: « J'ai été retenu par l'école et j'initie les enfants à l'Optimist », explique le professionnel. Visiblement les enfants sont ravis. « C'est trop bien, même si quand le vent est fort on est moins rassuré ». Mais après les consignes, il est temps de sacrifier à la photo et de prendre la mer.

    Sur le terre-plein, à proximité immédiate du club, Gaël Bouttard, responsable formation, intervient auprès de l'autre groupe. « Il nous apprend ce matin à faire des noeuds. C'est parfois facile, parfois difficile », noteMargot. « Mais il est gentil. Enfin... sauf hier. Sur l'eau, il y a eu un coup de vent et le bateau a chaviré. Il n'était pas loin, mais quand on l'appelait il nous regardait, se rapprochait, mais nous laissait faire »complète Ninon. « Il voulait que nous apprenions. Et il avait raison », ajoute immédiatement Lise.

     
     

    Au final, tous sont ravis de cette semaine. Plusieurs des élèves voudraient revenir et poursuivre l'expérience.






  • info 

    Pour des raisons pratiques merci de bien vouloir récupérer

    vos enfants sur l'esplanade de la mairie demain soir.

    Nous ferons comme ce soir sortir en premier les enfants qui rentrent seuls 





  • En images. A Plouay, 2 400 jeunes sportifs pour une action caritative

    ...
    photo le rassemblement durant la célébration. les jeunes plouaysiens en tee-shirt bleu foncé. © ouest-france

    Le rassemblement durant la célébration. Les jeunes Plouaysiens en tee-shirt bleu foncé.© Ouest-France

     

    Dans le cadre des jeux départementaux de l’Union générale sportive de l’enseignement libre (Ugsel), 2 400 enfants de cycle 3 ont participé, mardi, à plusieurs activités sportives à Manehouarn à Plouay (Morbihan).

     

    Cette manifestation a été organisée par l’Ugsel (Union générale sportive de l’enseignement libre) du Morbihan, présidée par Bernard Millet, en étroite collaboration avec les écoles du réseau, dont celles de Plouay : l’école du Sacré-Cœur et le collège Saint-Ouen-LaSalle.

    2 400 enfants, 600 adultes

    Mardi, dans le cadre des jeux départementaux de l’Ugsel, les 2 400 enfants de cycle 3 (classes de CE2, CM1, CM2) sont venus des différentes écoles catholiques du Morbihan et encadrés par 600 adultes, enseignants, parents, accompagnateurs.

    Une célébration en musique

     

    La célébration au parc de Manehouarn avec le père Frédéric Fagot, responsable de la pastorale à la direction diocésaine.La célébration au parc de Manehouarn avec le père Frédéric Fagot, responsable de la pastorale à la direction diocésaine. | Ouest-France

     

    En préambule de ce magnifique rassemblement, le père Frédéric Fagot, responsable de la pastorale à la direction diocésaine de l’enseignement catholique, a procédé à une célébration animée en musique avec orchestre.

    Des activités déclinées en plusieurs pôles

     

    Les jeux à Manehouarn.Les jeux à Manehouarn. | Ouest-France

     

    « Le thème retenu, les activités athlétiques, a été décliné en plusieurs pôles, dans le cadre du challenge nature santé de l’Ugsel nationale : le dé castor ; activités libres ; courir, lancer, sauter ; et des jeux collectifs (espace pour apprendre une danse, par exemple) », expliquent Dominique Cadoret, responsable départementale du premier degré de l’Ugsel, et Frédéric Olliéro, directeur du Sacré-Cœur.

     

    Pas évident les échasses !Pas évident les échasses ! | Ouest-France

     

     

    Avec un gros ballon.Avec un gros ballon. | Ouest-France

     

    Une action caritative

    Un chèque de 19 135 € a été remis à l’attention de l’association Utopiks Loustiks.

     

    La remise du chèque à l’association Utopiks Loustiks, en présence des personnalités et des élus.La remise du chèque à l’association Utopiks Loustiks, en présence des personnalités et des élus. | Ouest-France

     

    Cette action aidera l’association à financer un bus avec chauffeur à l’île de Nosy Be, à Madagascar, et ainsi permettre l’acheminement des enfants à l’école.

    Les différentes associations départementales de l’enseignement catholique, dont le diocèse et l’Apel du Morbihan, participent à cette action caritative


  • Sainte-Marie. Succès du Broc’N Noz

      

     
    Clara et Thaïs, en CE2 à Sainte-Marie ont vendu leurs poupées « pour en racheter d’autres ». 
     
    Clara et Thaïs, en CE2 à Sainte-Marie ont vendu leurs poupées « pour en racheter d’autres ».

     

    Samedi, 180 stands étaient installés dans tous le bourg de Landévant pour le traditionnel Broc’N noz, organisé par l’école Sainte-Marie avant le repas andouille. Le soleil ayant fait une apparition pour la journée, la foule a afflué toute la journée pour chiner et négocier des petits trésors (un 45 tours de Sim dédicacé pour… 1 € !) pour la grande satisfaction de Stéphanie Girault, la présidente de l’association. Pour finir la journée, 527 personnes sont venues déguster l’andouille chaude sous chapiteau dans la cour de l’école et une centaine d’autres a préféré les grillades frites.

     


  •  

    Dernière ligne droite pour les bénévoles de l’école Sainte-Marie. Lundi soir, ils se réunissaient pour les derniers réglages de leur Troc et Puce annuel à Landévant.

    « Pour le moment, nous avons 140 stands mais il reste de la place », détaille Stéphanie Girault, la présidente. La brocante investira les principales rues de la commune de 14 h à 21 h et sera ponctué par des animations musicales et des jeux pour enfants. Le soir, direction la cours de l’école pour une soirée andouille, grillade.


    Pratique

    8 € les 2,5 mètres ; 30 € les 7,5 mètres ; 12 € menu andouille, 9 € menu grillade.


    © Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/morbihan/landevant/sainte-marie-broc-an-noz-samedi-2-juin-30-05-2018-11976482.php#2IE7ykimWbJcaMh9.99


  • La construction d'un nouveau bâtiment est en projet pour « faire face au développement des effectifs. C'est nécessaire et indispensable », argumente Nicolas Jeulin, le directeur de l'école Sainte-Marie. Cette année, une classe avait été délocalisée dans une salle attenante à la médiathèque, auparavant au presbytère.

    « Une troisième classe bilingue sera ouverte à la rentrée pour les maternelles, ajoute Nicolas Jeulin. L'effectif total attendu monte à 180 élèves. »

    Broc-an-noz

    Il aura lieu samedi 2 juin, de 14 h à 21 h, dans les rues de la commune. Diverses animations, restauration et buvette sont prévues. Une soirée andouilles chaudes et grillades commencera à 19 h 30. Les inscriptions sont encore possibles à l'adresse brocannoz@free.fr

    Opération « portes ouvertes »

    Elle est prévue samedi 16 juin, à partir de 9 h 30. L'occasion pour les futurs parents d'élèves de découvrir les locaux. Les inscriptions peuvent encore se faire dans les deux filières (monolingue et bilingue) pour les enfants nés en 2016 et avant. Contacter le directeur au 02 97 56 93 07.

    Les autres rendez-vous

     
     

    Les élèves de CE2, CM1 et CM2 iront en classe de mer à La Trinité-sur-Mer, en rapport avec le thème de l'année, à savoir la nature et le développement durable. La Fête des parents est prévue jeudi 5 juillet, à l'école, avec une exposition des travaux des élèves.


  • Christine a fait découvrir le monde des abeilles aux enfants.

     

    Mardi matin, les classes de maternelle ont reçu la visite de Christine, une apicultrice de Landévant qui leur a parlé de son métier. Très attentif et curieux, les élèves ont ainsi pu de comprendre le rôle écologique des abeilles et donc, ont appris à les respecter et surtout à ne pas avoir peur des insectes.

    « Cette intervention pédagogique est au cœur du projet écologique mené tout au long de l’année. Les élèves ont également étudié des œuvres littéraires sur la vie des abeilles », explique Servane Audran, l’enseignante des maternelles.

    Ainsi, ils ont appris le cycle de vie de cet insecte, et son mode de nutrition et ont aussi compris son mode de vie dans la ruche et l’organisation sociale de ce règne animal.

    Pour conclure ce projet, les écoliers se rendront à l’insectarium de Lizio, au mois de juin.


    © Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/morbihan/landevant/sainte-marie-les-maternelles-decouvrent-les-abeilles-23-05-2018-11969584.php#ugFHDRHKw3VJ3ObD.99





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique